La SSO-NE est une société cantonale de la SSO. Elle compte environ 80 membres, ce qui représente environ 90 % des médecins dentistes du canton. Les valeurs qu’elle prône portent en premier lieu sur la prévention et le dépistage des problèmes buccodentaires à tous les stades de la vie.

C’est ainsi que dans les maternités du canton, depuis plus de 30 ans, les mamans reçoivent à la naissance de leur bébé un bon pour trois consultations gratuites, à faire valoir dès le troisième anniversaire de l’enfant.

Les mesures de prévention se poursuivent à l’école primaire. Les aînés ne sont pas oubliés, puisque des médecins-dentistes se déplacent dans certains établissements médico-sociaux (EMS) pour y traiter leurs patients sur place et instruire les personnels soignants à l’hygiène bucco-dentaire des pensionnaires. On doit également à la SSO-NE la création d’un service de garde, opérationnel depuis 1959. Ce service demande aux membres de la société de se mettre à disposition à tour de rôle pour recevoir les cas d’urgences dentaires du canton. Ce système fonctionne 24 heures sur 24 selon certaines conditions.

Les médecins-dentistes continuent de se perfectionner, mais deviennent aussi formateurs à leur tour. Un grand nombre de membres de la SSO-NE sont des maîtres d’apprentissage qui assurent la formation des assistantes dentaires. Certains d’entre eux donnent en outre des cours au Centre professionnel du littoral neuchâtelois (CPLN/EPC) et assument des responsabilités pour l’organisation des cours et des examens.

La SSO-NE met au service de ses membres, ainsi que de leurs patients une commission de conciliation qui permet dans la grand majorité des cas d’éviter un encombrement des tribunaux. La SSO-NE et ses membres participent activement à la politique professionnelle cantonale et communale puisque des médecins-dentistes participent au conseil de santé, à la commission cantonale de prévention. La SSO-NE est églement impliquée à différents degrés dans le contrôle de la santé bucco-dentaire et les dépistages effectués dans les centres de soins scolaires de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. La SSO-NE vient de créer un partenariat avec la ville de Neuchâtel sous la forme d’une association qui se nomme « Association pour la santé bucco-dentaire ».

Depuis plus de 10 ans, la SSO-NE contribue aussi par l’un de ses membres au contrôle des dépenses des soins dentaires payés par divers services d’aide sociale du canton aux patients nécessiteux.