Rôles

La Société Suisse d’Odonto-stomatologie SSO est à la fois l’organisation professionnelle et corporative défendant les intérêts des médecins-dentistes qui exercent en Suisse, et la société scientifique faîtière de la médecine dentaire en Suisse. La SSO est la représentante légitime du corps des médecins-dentistes qui exercent en Suisse. Elle veille à ce que ses membres respectent l’éthique professionnelle, les statuts et le code de déontologie de la SSO.

Buts

La SSO s’attache à promouvoir

  • la santé bucco-dentaire de la population suisse et l’accès de celle-ci à des soins médico-dentaires de qualité optimale
  • un libre exercice de la profession qui garantit le libre choix du médecin et du patient, qui laisse le choix du traitement au patient et au médecin-dentiste en vertu de la liberté contractuelle et qui permet de tenir compte des exigences économiques du cabinet dentaire
  • la formation postgrade théorique et pratique de ses membres
  • la collaboration avec les institutions scientifiques
  • les relations avec les organisations homologues d’autres pays et les organisations internationales qui poursuivent des buts semblables.

Organisation

La SSO est une association organisée sur un modèle fédéraliste qui compte vingt sections cantonales jouissant d’une large autonomie. Cette structure garantit la prise en compte des particularités régionales. La Société liechtensteinoise des médecins-dentistes (Gesellschaft Liechtensteinischer Zahnärzte) est reconnue en tant que section de la SSO pour le territoire de la Principauté du Liechtenstein.
La conduite de la SSO est en principe assurée par ses membres ordinaires selon un système de milice. L’organe de direction suprême est le Comité de la SSO composé de sept membres. Il est assisté dans l’accomplissement de ses tâches par des états-majors (secrétariat, Service de presse et d’information), des commissions, des délégués et des mandataires. Les tâches sont confiées à divers départements. La SSO fait appel à des experts externes lorsqu’il faut résoudre des problèmes exigeant des connaissances techniques spécifiques.
Cette structure de conduite permet à la SSO de suivre une politique dynamique, à long terme et globale, défendant les intérêts des patients. Elle vise également à assurer la pérennité de la recherche scientifique en médecine dentaire et l’avenir des praticiens.

En faveur des patients

La SSO axe ses activités sur une médecine dentaire de haut niveau. Ses campagnes de prophylaxie et d’instruction au cabinet dentaire visent à prévenir les affections dentaires et profitent directement aux patients. Dans ce domaine, la SSO

  • propose des informations sur les moyens de prévenir les affections dentaires, buccales et maxillaires
  • organise un service d’urgences médico-dentaires à l’échelon régional
  • offre son aide au praticien pour qu’il soit en mesure d’établir des factures d’honoraires claires et transparentes
  • institue des commissions de vérification des honoraires pour aplanir les différends entre patients et médecins-dentistes
  • s’engage en faveur des soins dentaires scolaires et d’une médecine dentaire sociale.

En faveur des médecins-dentistes

Politique professionnelle

Cet aspect de la politique de la SSO concerne les fondements de l’exercice de la profession. En collaboration avec les universités et les sociétés de discipline, la SSO s’engage pour que de nouveaux concepts et méthodes de prophylaxie et de soins, dûment validés, puissent être mis en pratique. La SSO s’emploie à répondre aux besoins de ses membres dans les domaines de la formation postgrade et de la formation continue.

Politique corporative

La politique corporative de la SSO traite des questions concernant la profession dans son ensemble et recouvre aussi bien l’activité professionnelle du médecin-dentiste que les aspects ayant trait à l’exploitation d’un cabinet dentaire.
Dans ce domaine, la SSO

  • assure la représentation des intérêts du corps médico-dentaire envers les responsables politiques, les autorités et le public
  • veille à la réputation de la profession auprès de l’opinion publique
  • informe ses membres, en particulier au moyen de la Revue mensuelle suisse d’odontostomatologie et de Dentarena (l’organe d’information interne de la SSO)
  • collabore à la formation initiale, au perfectionnement et à la formation continue des membres de l’équipe du cabinet dentaire (assistantes dentaires, assistantes en prophylaxie, secrétaires dentaires et hygiénistes dentaires)
  • offre son aide au praticien pour qu’il soit en mesure d’établir des factures d’honoraires claires et transparentes
  • apporte un appui en matière d’ouverture et de gestion du cabinet dentaire
  • assure une offre de prestations dans le domaine des assurances professionnelles
  • conseille ses membres pour toute question juridique
  • gère les relations internationales : la SSO entretient traditionnellement des relations amicales avec les associations professionnelles des pays voisins et est membre actif de la Fédération dentaire internationale (FDI) et de son Organisation régionale pour l’Europe (ORE).


Formation postgrade

La SSO veille à ce que l’offre en matière de formation postgrade permette aux médecins-dentistes qui viennent d’obtenir leur diplôme fédéral d’acquérir la maturité nécessaire à l’ouverture de leur propre cabinet. En font notamment partie les cursus menant à l’obtention des quatre titres de spécialisations reconnus au plan fédéral (orthodontie, parodontologie, chirurgie orale et médecine dentaire reconstructive) et des quatre certificats SSO de formation postgrade (pédodontie, endodontologie, médecine dentaire préventive et restaurative et médecine dentaire générale).

Pour de plus amples informations

Service de presse et d’information de la SSO

Téléphone : 031 310 20 80
E-mail : info@sso.ch

Secrétariat de la SSO

Téléphone : 031 311 76 28
E-mail : secretariat@sso.ch